LE CENTRE

DEPUIS
2006

SECTEURS
PUBLICS OU PRIVES

 

Tous les intervenants d’Options Formation sont des professionnels de la sécurité :
sapeurs-pompiers et personnels d’encadrement de la sécurité et de la sûreté du secteur public et privé.

Voir le planning formation du premier semestre 2015.

Et du second semestre 2015.

 

 

 

Découverte des métiers et développement des compétences
>> Formations qualifiantes et diplômantes
>> Stages inter et intra entreprises sur l’ensemble du territoire

 

×

Erreur

Vous n'êtes pas autorisé à accéder à cette ressource.

Vous n'êtes pas autorisé à accéder à cette ressource.

PLAN D'ACCES

Nos compétences pédagogiques et techniques nous permettent de délocaliser les formations à l’exception de celles nécessitant l’utilisation
de moyens spécifiques non mobiles.

 

FINANCEMENT

    • VOUS ÊTES SALARIÉ(E) D'UNE STRUCTURE PUBLIQUE OU PRIVÉE

      Plan de formation

      Les organismes privés et publics peuvent financer des actions de formation dans le cadre d’un plan de formation dont le contenu est laissé à leur initiative.
      Le plan de formation permet de prendre en charge la rémunération du salarié (dans son intégralité) et de financer les frais liés à la formation (coût de la formation, déplacements, hébergement).  Pour savoir si votre projet peut être financé dans le cadre du plan, adressez-vous au service des ressources humaines de votre entreprise ou administration afin de présenter la formation envisagée (contenu, organisme, durée, programme).

      Congé individuel de formation (CIF)

        • • Le CIF-CDI
          Le CIF permet aux titulaires d’un CDI qui justifient de 2 années d'ancienneté comme salarié, dont 12 mois dans leur entreprise actuelle, de suivre, à leur initiative et à titre individuel, des actions de formation non prises en charge dans le plan de formation de l’entreprise. Vous pouvez ainsi obtenir une autorisation d’absence d’un an pour suivre une formation à temps plein ou de 1200 heures pour une formation à temps partiel. Pour cela, vous devez présenter une demande d’autorisation d’absence écrite à votre employeur au minimum 4 mois avant le début de la formation (2 mois pour les stages de moins de 6 mois). Si vous remplissez les conditions d’ouverture du droit au CIF, votre employeur ne peut s’opposer à votre départ en formation (mais peut cependant en reporter la date). Vous pouvez également bénéficier d’une prise en charge financière (rémunération, coût de la formation, déplacements, hébergement) en vous adressant au fonds de formation (FONGECIF, OPACIF) auprès duquel votre entreprise cotise. Chaque organisme définit ses propres règles et modalités de financement du CIF ; nous vous conseillons de vous renseigner au plus tôt.
        • • Le CIF-CDD
          Les salariés en CDD ou précédemment titulaires de CDD peuvent également bénéficier du CIF à condition d’avoir travaillé :
          • • 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié, au cours des 5 dernières années
          • • 4 mois consécutifs ou non, sous CDD, au cours des 12 derniers mois.

      L’action de formation choisie doit débuter au plus tard 12 mois après le terme du dernier CDD. Si vous remplissez ces conditions, votre rémunération ainsi que les frais liés à la formation peuvent être pris en charge par le fonds de formation (FONGECIF, OPACIF) de l’entreprise dans laquelle vous avez exécuté votre CDD ; nous vous conseillons de vous renseigner au plus tôt.

      Congé de formation professionnelle (agents publics)

      Le congé de formation professionnelle (CFP) permet aux agents publics de suivre une formation à caractère professionnel ou personnel qui ne leur est pas proposée par l’administration. Sa durée maximale est de trois ans (utilisé en une seule fois ou réparti tout au long de la carrière). Pour bénéficier d’un CFP, vous devez avoir accompli 3 ans de services effectifs dans l’administration. Vous devez formuler votre demande au minimum 120 jours avant le début de la formation pour la fonction publique d’Etat et 90 jours pour la fonction publique territoriale. Vous pourrez percevoir une indemnité mensuelle forfaitaire d’un montant maximum de 85% du traitement brut et de l’indemnité de résidence pendant 1 an au plus.

      Droit individuel à la formation (DIF)

      Le DIF permet aux salariés en CDI, CDD ou fonctionnaires de se constituer un crédit d’heures de formation de 20 h par an (pour un temps complet). Ce crédit est capitalisable sur 6 ans dans la limite de 120 h. L’initiative d’utiliser les droits à formation ainsi acquis appartient au salarié, mais le choix de l’action de formation s’effectue en concertation avec l’employeur.

      La formation peut se dérouler :

      • • en dehors de votre temps de travail : vous percevrez alors une allocation (50% du salaire) ;
      • • pendant votre temps de travail : vous serez rémunéré au taux normal.

      Déduction des frais de stage de formation de vos revenus imposables

      Si cela leur est plus avantageux, les salariés peuvent choisir de déduire leurs frais professionnels réels de leur revenu imposable plutôt que d’appliquer l’abattement forfaitaire de 10%. Les frais liés à un stage de formation peuvent être inclus dans les frais professionnels réels.

      VOUS ÊTES SALARIÉ(E) EN COURS DE LICENCIEMENT

      Le chèque reconversion du Conseil Régional permet de financer une partie du coût d’une formation (courte ou longue, diplômant ou non, à temps plein ou partiel).

      Peuvent en bénéficier :

      • • les salariés concernés par une procédure de licenciement économique en congé de reclassement ;
      • • les personnes récemment licenciées en convention de reclassement personnalisée (CRP) ou en contrat de transition professionnelle (CTP);
      • • les salariés issus d’entreprises de moins de 250 salariés, en situation de chômage partiel cumulé d’au moins 4 semaines, sans qualification ou titulaires d’une qualification ne permettant pas de trouver un emploi.

      Le montant maximal de l’aide est fixé à 3 050 € portant sur les seuls frais pédagogiques, avec cofinancement de l’entreprise, du Pôle Emploi ou d’un OPCA.

      Pour plus d’informations, consultez le site du Conseil Régional Bretagne.

      VOUS ÊTES INTERIMAIRE

      Congé individuel de formation (CIF)

      Le fonds d’assurance formation du travail temporaire (FAF-TT) finance les congés individuels de formation des intérimaires afin de leur permettre de suivre, à leur initiative et à titre individuel, des actions de formation. Pour cela, il faut totaliser 1600 h dans le travail temporaire au cours des 18 derniers mois, dont 600 h dans l’entreprise qui signe votre autorisation d’absence.

      Vous devez déposer votre demande au maximum 3 mois après la fin de votre dernière mission dans cette entreprise. Le FAF-TT peut prendre en charge votre rémunération et tout ou partie des frais liés à une formation de maximum 12 mois (ou 1200 h pour les formations à temps partiel).

      Droit individuel à la formation (DIF)

      Le « DIF Intérimaire » permet de bénéficier de formations de perfectionnement et de développement des compétences. Depuis le 1er janvier 2005, vous disposez d’un crédit de 40 h de formation par tranche de 2700 h de mission (dont 2100 h dans l’entreprise de travail temporaire où vous faite la demande). Chaque entreprise examine les demandes qui lui sont faites selon les modalités et les critères qu’elle a définis. Nous vous conseillons de vous informer au plus vite : vous devez déposer votre demande dans l’entreprise de travail temporaire dans laquelle l’ancienneté est acquise au plus tard un mois après la fin de votre dernière mission et au minimum 1 mois avant le début de l’action de formation.

      Déduction des frais de stage de formation de vos revenus imposables

      Si cela leur est plus avantageux, les salariés en intérim peuvent choisir de déduire leurs frais professionnels réels de leur revenu imposable plutôt que d’appliquer l’abattement forfaitaire de 10%. Les frais liés à un stage de formation peuvent être inclus dans les frais professionnels réels.

      VOUS ÊTES DEMANDEUR(SE) D'EMPLOI OU JEUNE SANS EMPLOI

      Aides du conseil régional de Bretagne

      Le chèque formation du conseil régional Bretagne permet de financer une partie des frais liés à une formation longue (maximum 3 ans). Peuvent notamment en bénéficier :

      • • les demandeurs d’emploi, inscrits au Pôle Emploi, qui justifient de 2 ans d’activité professionnelle (8 trimestres de cotisations sociales) ;
      • • les personnes menacées dans leur emploi, relevant d’un plan de sauvegarde de l’emploi, ou d’une procédure de licenciement ;
      • • les personnes de moins de 26 ans dont la qualification est inadaptée au marché du travail.

      Si vous remplissez ces conditions, vous pouvez présenter une demande au conseil régional de Bretagne afin d’obtenir une aide représentant jusqu’à 75% des frais d’inscription, dans la limite de 3 050 €. Si vous êtes demandeur d’emploi et que vous ne bénéficiez pas, au démarrage de la formation, d’une indemnisation mensuelle vous pouvez également obtenir une rémunération (pour les formations à temps plein).

      Le CIF-CDD

      Le CIF CDD peut être demandé par les personnes ayant bénéficié d’un contrat à durée déterminé. Il permet de financer la rémunération et/ou les frais liés à la formation.

      Indemnisations chômage : demande de maintien

      Si vous percevez une indemnisation chômage, vous devez demander son maintien pendant l’action de formation envisagée. Votre allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) deviendra alors allocation de recherche d’emploi formation (AREF).

      Par ailleurs, le Pôle Emploi peut, sous certaines conditions, cofinancer les frais de formation lorsque ceux-ci sont partiellement pris en charge par d'autres dispositifs. La demande est à déposer auprès du Pôle Emploi.

      ARAF : aide à la garde d’enfants

      L’ARAF est une aide qui peut être versée aux femmes entrant en formation afin de les aider à faire face aux frais générés par la garde d’un ou plusieurs enfants. Elle est destinée aux femmes :

      • • inscrites comme demandeuses d’emploi ;
      • • qui ont au moins un enfant de moins de 6 ans à charge dont elles assurent elles-mêmes la garde avant l’entrée en formation ;
      • • soit non indemnisées par l’assurance chômage, soit bénéficiaires d’un « minima social » : allocation de solidarité spécifique, revenu minimum d’insertion, allocation parent isolé, allocation veuvage.
        L’ARAF est versée par le Pôle Emploi, auprès duquel la demande doit être déposée.

      Déduction des frais de stage de formation de vos revenus imposables

      Les demandeurs d’emploi peuvent choisir de déduire leurs frais professionnels réels, y compris ceux liés à un stage de formation, de leur revenu imposable.

      VOUS ÊTES PROFESSIONNEL LIBÉRAL, INDÉPENDANT, CHEF D'ENTREPRISE

      OPCA

      Les travailleurs non salariés : indépendants, professionnels libéraux, commerçants, artisans, agriculteurs, chefs d’entreprise ainsi que leurs conjoints associés à la même activité doivent s’adresser à l’OPCA auprès duquel ils cotisent. Chaque OPCA fixe ses critères et modalités de prise en charge des demandes de formation.

      Crédits d’impôt

      Les entreprises peuvent bénéficier dans certains cas (notamment pour la formation des chefs d’entreprises, gérants, exploitants individuels…) de crédits d’impôts. Vous pouvez vous informer auprès de votre expert comptable.

      Nous nous tenons à votre disposition, pour tous renseignements et assistance à la prise en charge de votre formation.

    • OPCA

      Toute entreprise à l’obligation de participer au financement de la formation professionnelle. L‘Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA) collecte les contributions financières des entreprises . Les fonds des entreprises que collectent les OPCA leur sont reversés quand elles font des dépenses pour la formation. Si une entreprise a versé ses contributions à un OPCA et qu'elle n'a effectué aucune dépense en formation au cours de l'année, alors l'OPCA pourra utiliser cette somme pour supporter la formation d'autres entreprises.

      2 OPCA sont dits interprofessionnels, Ils collectent les fonds de formations des entreprises n'ayant pas d'obligation de verser à un OPCA de branche :

      • • AGEFOS PME
      • • OPCALIA

      Il existe d'autres OPCA en fonction des métiers, en particulier (liste non exhaustive) :

      • • FAFIH : Hôtellerie, restauration et activités connexes (cafés, restauration collective, cafétérias, casinos, centres de thalassothérapie…)
      • • OPCAIM : Industrie et métallurgie
      • • OPCAPL : Professions Libérales
      • • UNIFORMATION : Associations d'aide à Domicile, du Sport, de l'Animation, des syndicats ou de la Mutualité.
      • • Habitat-Formation : Organismes d'HLM, des centres sociaux, des régies de quartier
      • • FAF.TT : Travail temporaire.
      • • FORCO : Commerce et distribution.
      • • INTERGROS : Commerce de gros et international.
      • • ANFA : Automobile.
      • • FAFIEC : Informatique, ingénierie, conseil et foires et salons
      • • MEDIAFOR : Presse écrite
      • • AFDAS : Spectacle, le cinéma, l’audiovisuel, la publicité et les loisirs.
      • • OPCA2 : Agro-alimentaire, Commerce de gros et distribution agricoles
      • • OPCA-CGM : Communication graphique et multimédia.
      • • AGEFAFORIA : Industries Alimentaires.
      • • FAFSEA : Salariés agricoles.
      • • VIVEA : Chefs d'exploitations agricoles.
      • • ANFH : Fonction publique hospitalière.
      • • FORMAHP : Secteur sanitaire privé.
      • • UNIFAF : Secteur sanitaire privé à but non lucratif.
      • • C2P : Industries chimiques, pétrolières et pharmaceutiques

      Les missions principales de ces organismes consistent, une fois les fonds de formation collectés, à conseiller les employeurs et les salariés et permettre le financement des formations jugées nécessaires à l'accomplissement des missions des entreprises et au maintien ou l'évolution des compétences des salariés.

      Contrat de prévention des risques professionnels

      Financement possible pour la prévention des risques professionnels, les études ergonomiques et les formations liés au stress et à la santé mentale

      L’objectif de ce contrat est de soutenir financièrement les entreprises et branches professionnelles concevant et mettant en œuvre des mesures d’amélioration des conditions de travail et contribuant à une meilleure prévention des risques professionnels. Ces projets peuvent, de manière plus précise, avoir pour finalité d’améliorer des situations de travail insatisfaisantes, caractérisées par des symptômes néfastes pour la performance de l’entreprise, la santé des salariés ou la qualité de vie au travail tels que :

      • • Des troubles musculosquelettiques,
      • • Du stress et des risques psychosociaux,
      • • Des problèmes de maintien dans l’emploi de travailleurs vieillissants, de pénibilité du travail lié à l’âge,
      • • La nécessité d’évaluer les risques.

      Investissements éligibles :

      • • Prestations de conseil pour accompagner des projets d’amélioration des conditions de travail,
      • • Mise au point d’outils méthodologiques (démarche d’évaluation des risques professionnels),
      • • Actions de capitalisation ou de valorisation des bonnes pratiques,
      • • Actions de capitalisation et de transfert d’expériences (pour organisation professionnelle ou interprofessionnelle de branche)

      Conditions d’attribution : Le taux de prise en charge du projet sera déterminé par :

      • • Le secteur d’activité du projet,
      • • Le nombre d’entreprises et de salariés concernés,
      • • La nature des actions envisagées et leur impact sur concrète des conditions de travail,
      • • La nature de la démarche qui doit associer le personnel concerné et ses représentants s’il en existe dans l’entreprise

      Les projets pourront être élaborés avec l’assistance de l’Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail (ANACT). L’ANACT statuera sur la recevabilité de votre projet et s’engagera à traiter le dossier reçu dans un délai de 30 jours (60 jours pour les actions de branche) à compter du moment où le dossier est complet.

      Les Directions régionales du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle pourront être sollicitées, pour disposer d’informations sur la situation de l’entreprise sollicitant une aide du Fonds pour l’Amélioration des Conditions de Travail (FACT) (qualité du dialogue social, difficultés rencontrées, etc.) ou pour donner un avis sur le projet.

      Bénéficiaires :

      • • Entreprises et établissements dont l’effectif est inférieur à 250 salariés,
      • • Entreprises regroupées sur un territoire, par secteur ou en interprofessionnel, pour traiter de manière collective, une action d’amélioration des conditions de travail,
      • • Organisations professionnelles ou interprofessionnelles de branches nationales ou leur représentation régionale ou locale.

      Nous nous tenons à votre disposition, pour tous renseignements et assistance à la prise en charge de votre formation.

       

Permis à point

Assistez à nos stage de récupération de points à Lorient.
Retrouvez vos points en toute sécurité !
Pour plus d'informations sur nos stage de récupération de points du permis de conduire, consultez nos rubriques.

ACTUALITES

Contactez-nous

Options Formations

Bâtiment le transat
5 rue Simone Signoret
56100 lorient


 Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi
De 9h à 12h et de 13h à 18h


Mail : 

Site : www.optionsformation.fr
Tél. : 02 97 85 92 91
Fax : 02 97 91 12 05

 

 

Powered by ChronoForms - ChronoEngine.com